Alliance Internationale de Journalistes
Qu'est ce que l'Alliance ?
 
 
Partager  
Evénement / Débat
Régulation des médias

Synthèse atelier "Sociétés de Journalistes", Assises 2008

« Editeurs et journalistes : quelle place pour chacun dans les entreprises de presse ? »

par Manola Gardez

L’atelier sur les SdJ représentait le 3ème volet du triptyque « éthique » que Jérôme Bouvier, en tant qu’organisateur des Assises, avait décidé de mettre en avant. Après les deux précédentes journées au cours desquelles avaient été débattus les projets de Charte de qualité et d’Instance de régulation, la place et la nature des SdJ bouclaient le cercle et donnaient une vision cohérente d’ensemble non négligeable. Les participants de ce 3ème atelier étaient d’ailleurs sensiblement les mêmes que dans les 2 premiers ; et en particulier on y retrouvait la même représentation des syndicats.

Jacques Trentesaux, journaliste à L’Express et président de sa SdJ, animait le débat et avait préparé son sujet. Il a présenté les 2 documents sur lesquels il s’était appuyé, à savoir, le dernier ouvrage de Patrick Eveno (intervenant de l’atelier) La presse quotidienne nationale : fin de partie ou renouveau ? publié le 1er avril 2008 ; et « l’excellent » travail (ce sont les termes de l’animateur) de Bertrand Verfaillie (qui était dans la salle), livret thématique de l’alliance internationale de journalistes Sociétés de Rédacteurs, Sociétés de Journalistes : les rédactions ont-elles une âme ?

Par la première intervention de l’atelier, Patrick Eveno a succintement replacé les Sdj dans la récente histoire des médias, avec la création en 1951 de la première d’entre elles, celle du Monde. Philippe Frémeaux, directeur des publications d’Alternatives Economiques, a expliqué le fonctionnement d’un média comme le sien, quelque peu marginal puisque institué sous forme de scop. En tant qu’unique éditeur de l’assemblée, P. Frémeaux a du répondre des faits et gestes des patrons malgré son insistance à rappeler qu’il n’est pas du tout représentatif des éditeurs. L’intervention de Jean-Michel Dumay a placé le débat sur l’analyse d’un cas concret : les dernières vicissitudes du quotidien Le Monde, d’où est ressorti l’importance des droits politiques que peuvent détenir les SdJ.

Les échanges avec la salle ont porté sur différents aspects et revendications tels que : la nécessité d’une loi de reconnaissance de l’entité rédactionnelle ; le conditionnement des versements d’aide publique à la presse ou encore le respect de la constitution des SdJ dans tous les médias. Mais cet atelier a surtout permis d’amorcer le dialogue entre les SdJ et le monde syndical. Quels sont les territoires et les compétences de chacun ? Quels sont les possibles espaces communs de lutte et de travail ? La présence concomittante de ces deux « forces » est apparemment si peu fréquente que d’aucuns se sont mis à espérer d’un prochain processus commun, voire de la possibilité de fusionner les deux plate-formes actuels en un seul et même Appel. Quoi qu’il en soit les contacts ont été pris et c’est bien le point gagnant de telles assises.

Date de publication 22 décembre 2008
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales et crédits | Valid XHTML 1.0 Transitional